Cinéaste et producteur (Côte d'Ivoire)

Né le 23 décembre 1941 en Guinée, Henri Duparc étudie le cinéma à Belgrade et à la prestigieuse IDHEC de Paris. Il s’installe en 1967 à Abidjan, où il fonde une famille et y tourne la plupart de ses oeuvres. D’abord réalisateur à la Société ivoirienne de cinéma, il crée ensuite Focale 13 qui produira ses films. Célébré par ses pairs comme le maître incontesté de la comédie et de l'humour, il sera primé dès son premier long-métrage, ABUSUAN, au Fespaco 1973, qui diffusera aussi en 2007 son film-testament CARAMEL.

Les films de Henri Duparc sont maintenant disponibles en ligne, pour 4 €, sur le site www.AfricaFilms.tv, accessible depuis le monde entier (tarif hors zone Euro, dont USA, Canada et tout pays africain : 4 USD, soit 2000 Fcfa).

L’occasion de revisiter avec un grand plaisir 30 ans de carrière d’une diversité peu commune.
Au-delà des succès planétaires que furent les comédies BAL POUSSIERE et RUE PRINCESSE, certains préfèreront ses satires sociales comme ABUSUAN, L’HERBE SAUVAGE ou UNE COULEUR CAFE. Ou encore découvrir comment Henri Duparc s’est essayé avec succès à la critique sociale dans le téléfilm JE M’APPELLE FARGASS (l’histoire d’un braqueur de voiture), au documentaire politique pour 2 heures d’entretien filmé avec Laurent GBAGBO en 2000, ou encore à la série pour enfants AYA, jamais revue depuis sa diffusion en 1986.

Sa famille a mis en ligne, www.henriduparc.com , un site informatif très complet qui permet de mieux connaître l’homme, son œuvre et ce que les critiques et cinéastes de son temps en ont dit.

Filmographie



  • Mouna le rêve d'un artiste, 1969

  • Abusuan, 1972

  • L'herbe sauvage, 1977

  • Aya, 1986

  • Bal Poussière, 1988

  • Le sixième doigt, 1990

  • Joli cœur, 1992

  • Rue Princesse, 1994

  • Une couleur café, 1997