A Ouagadougou, l’affrontement de 2 cousins, le banquier contre le commissaire. Une intrigue palpitante, souvent drôle, une série-culte servie par Gohou Michel et Adrienne Koutouan (Faut pas fâcher).
Pas de répit pour les Kaboré… (Épisodes 7-9)


Chaque journée chez Jean-Louis Kaboré est synonyme d’événements tumultueux. Le cuisinier de Maman Henriette Harouna a un enfant avec une de ses maîtresses. Pour se débarrasser de la garde du nouveau-né, il se rend à l’orphelinat...

Pour Fred, le seul fils du couple Jean-Louis et Henriette Kaboré, l’appel de l’immigration a sonné. A l’abri du besoin, son envie de partir du pays coûte que coûte, quitte à payer un visa douteux à 2 millions de Fcfa est incompréhensible. Loin des préoccupations de son frère, Anne pense à sa St Valentin, que lui réserve son chéri ?

A mille lieues, un autre Kaboré vit une expérience plus sombre. En effet, l’enquête se poursuit grâce à la courageuse épouse Sylvie Kaboré qui a désormais deux alliés, le greffier Bandé et le juge Sérémé. Ces deux fins détectives parviennent à retracer la piste de trois hommes impliqués dans la réception du convoi d’armes : ils ont été affectés dans des zones retranchés du pays. Un grand nom se cache derrière ce coup monté…